Promise PrEP

Qu’est-ce que la PrEP?

La Prophylaxie Pré-Exposition (PrEP) orale constitue un des nombreux outils de la prévention de VIH, toutefois c’est un outil très efficace. La pilule de PrEP contient des antirétroviraux, qui se sont montrés efficaces dans la prévention de VIH auprès des personnes séronégatives. La PrEP prévient la multiplication du VIH dans le corps. Des études ont montré son efficacité en réduisant les risques d’une infection de VIH, si le traitement est pris correctement.

A qui est destinée la PrEP?

La PrEP est destinée à des personnes qui sont séronégatives, mais qui courent un risque accru d’une infection de VIH. Il est très important de prendre un test du VIH avant de commencer la PrEP et également de te faire tester régulièrement si tu prends la PrEP. Il est également très important de te faire suivre par un prestataire de santé pour être certain qu’il n’y a pas de problèmes pour prendre le traitement (e.g. pour le foie ou les reins). En Belgique tu peux seulement recevoir le remboursement de la PrEP si tu réponds aux critères. Pour savoir si tu réponds aux critères, clique ici.

Peut-on encore être infecté par le VIH en prenant la PrEP?

La PrEP a un effet protecteur de >90% quand les comprimés sont pris de façon correcte.

 

L’adhésion au traitement est alors cruciale: il faut prendre les comprimés de façon correcte et ne pas rater une seule dose. On assume que la PrEP fonctionne aussi bien qu’un préservatif. Comme tout autre moyen de prévention, la PrEP ne peut pas offrir 100% de protection non plus. Alors il est recommandé d’utiliser également des préservatifs.

Comment fonctionne la PrEP?

Quand le VIH pénètre le corps, il a besoin de certaines cellules corporelles pour se multiplier. La PrEP prévient la pénétration de ces cellules et la multiplication par le virus. Ceci prévient que le VIH puisse s’installer dans le corps.

Quels sont les avantages?

L’aspect positif le plus évident est une meilleure protection contre le VIH.

Dans l’étude ‘Be-PrEP-ared’ (le prédécesseur de PROMISE) nous avons également trouvé que les hommes qui utilisaient la PrEP généralement ressentaient moins d’angoisse d’être infecté de VIH. Pour cette raison ils étaient plus capables de jouir des contacts sexuels.

Quels sont les inconvénients?

Comme chez d’autres médicaments antirétroviraux, la PrEP peut également donner des effets secondaires à court terme, notamment la nausée, la fatigue, des symptômes gastro-intestinaux et des maux de tête. Ces effets secondaires généralement disparaissent avec le temps. Par contre, certaines personnes peuvent éprouver des problèmes de fonction rénale, ce qui est une bonne raison d’être suivi par un prestataire de soins de santé.

 

Certaines personnes pourraient prendre plus de risques en prenant la PrEP. C’est toujours une bonne idée de parler avec un prestataire de soins de santé de la façon de réduire les risques, si tu n’en es pas certain.

Comment prendre de la PrEP?

Si tu n’es pas un homme homo- ou bisexuel, là seulement la PrEP quotidienne est efficace, puisque aucune étude a pu prouver le contraire.
Si tu es un homme homo- ou bisexuel (un homme cisgenre qui a des rapports sexuels avec des hommes) là tu peux choisir entre la PrEP quotidienne et la PrEP périodique.

 

  • Option 1: La PrEP cotidienne
  • Prends un comprimé par jour, toujours au même moment, dans une fenêtre de temps de quatre heures (deux heures avant jusqu’à deux heures après l’heure exacte).
    • Conseil: choisis une heure qui est pratique pour toi, et ceci tant pendant la semaine que pendant le weekend.
    • Des hommes homo- et bisexuelles qui sont nés homme, jouissent la protection à partir de deux heures après avoir pris le deuxième comprimé.
    • Si tu es une femme ou une personne transgenre, la protection optimale ne commence qu’après minimum sept jours d’utilisation de PrEP!
  •  
  • Option 2: La PrEP périodique (seulement pour des hommes homo-ou bisexuels)

    Prends au plus tard deux heures avant le contact sexuel prévu (et au plus tôt 24 heures avant le contact sexuel) deux comprimés. Si ton dernier comprimé date de moins de sept jours, il suffit de prendre un comprimé.

     

    Après prends un comprimé tous les 24 heures et ceci jusqu’à deux jours après le dernier contact sexuel. Il faut prendre au minimum 4 comprimés en 3 jours (ou 3 comprimés en 3 jours si le dernier comprimé date de moins de 7 jours).

    • N’arrête le traitement certainement pas trop vite !
    • Des comprimés doivent être pris au même moment que pendant la première consommation, pendant une fenêtre de temps de quatre heures (deux heures avant et deux heures après)
    • Si tu es en retard (plus que deux heures après l’heure du début) et tu as couru un risque de VIH, là il faut démarrer la PPE (la prophylaxie post-exposition) au plus vite ! 

Est-ce que la PrEP est aussi efficace contre d’autres maladies sexuellement transmissibles (mst)?

La PrEP est seulement un moyen de protection contre le VIH et elle ne protège pas contre d’autres MST (e.g. la gonorrhée, la syphilis ou l’hépatite C). La PrEP ne protège pas contre la grossesse non plus. 

Il reste alors important d’utiliser également un préservatif (et du lubrifiant) en prenant la PrEP.